Under the volcano

Je n’ai pas de mot. C’est rare. Mais c’est ainsi. Ma colère est au-delà des mots.

Ce matin, quand je l'ai appelé, comme je le fais chaque fois que nous sommes séparés, à sa voix, j'ai compris. Alors sans rien dire, j'ai raccroché. Je le sentais, je le savais, il y avait une autre femme dans son lit. Cet allo là, je l'avais trop souvent entendu pour ne pas le reconnaître...

Je suis restée longtemps immobile, le téléphone dans la main. Mais à l'intérieur, la lave coulait.
J'ai attendu. Longtemps. Puis, j'ai rappelé. Je suis tombée sur elle. Elle qui décrochait, alors que moi, lorsque j'étais chez lui, je n'en avais pas le droit. Six ans que nous étions ensemble. Six ans que nous habitions soit chez lui, soit chez moi. Six ans qu'il connaissait toute ma famille, tous mes amis, mais qu'il me cachait. Son monde m'était obstinément fermé. Et cette pétasse, arrivée en catimini, avait elle le droit de décrocher le téléphone en son absence. Non seulement, il me trompait, mais il donnait à ma rivale une présence, une réalité à laquelle je n'avais jamais eu droit. L'affront était là. J'ai raccroché sans dire un mot.

Je n'ai de la voix que pour gronder, rugir, hurler ma haine et ma fureur. Je gémis et m'effondre. Puis me relève, me mords les lèvres pour ne plus pleurer. Je vais chercher les enfants. Ils se pressent contre moi et me réclament leur père, je me frotte à eux.

Je me relève et je les emmène dans la voiture. Le feu du volcan coule en moi qui ne demande qu'à sortir. L'explosion ne va pas tarder. Je convoque les Dieux de la vengeance et je fourbis mes armes. Je mets le moteur en marche et me dirige vers la mer. La falaise n'est pas loin. Il aime ses enfants, il en est fou... Mais ce fou ignore qu'on ne trompe pas impunément Médée...


Ceci est ma participation au jeu Kozliko-Samantadien du sablier d'automne. Chaque soir à 22 heures, l'une d'entre elles nous donne l'amorce d'un texte piqué sur un blog. Il faut en écrire la suite et la publier sur notre blog avant 10 heures le lendemain matin. Et mettre un message sous le billet ou le jeu est lancé

Voilàààààààà

Fatal error: Uncaught Error: Call to a member function updateGetPostParams() on null in /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/cache/cbtpl/63/7c/637c4fae9fc453bcae52cef7f0a9e9ba.php:604 Stack trace: #0 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/libs/clearbricks/template/class.template.php(252): include() #1 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/class.dc.template.php(227): template->getData('post.html') #2 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(133): dcTemplate->getData('post.html') #3 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(500): dcUrlHandlers::serveDocument('post.html') #4 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/libs/clearbricks/url.handler/class.url.handler.php(146): dcUrlHandlers::post('2007/10/06/843-...') #5 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(194): urlHandler->callHandler('post', '2007/10/06/843-.. in /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/cache/cbtpl/63/7c/637c4fae9fc453bcae52cef7f0a9e9ba.php on line 604