20 juillet : valises et art

J'ai envoyé quelques cartes postales via mon blog. Mais je les ai postées avant de partir pour être sûre qu'elles arriveraient bien. Elles ne peuvent donc pas rendre compte de mes vacances. Alors, date après date, que faisais-je réellement ?

Eh bien, le 20 juillet par exemple...

Le20 juillet, est arrivé ici la carte d'anniversaire de ma sœur. Preuve que, si je ne pouvais pas poster ce jour là même, au moins, je pensais à elle. C'était aussi la veille de notre retour et nous étions censés être en plein ménage et rangement.

L'Art en marche


Le fait est qu'il est beaucoup plus rapide de ranger et vider une maison empruntée que la sienne propre. Et pour cause, elle est beaucoup moins encombrée, même si en trois semaines, nous avons accumulé des tas de petits souvenirs : pierres ramassées par les enfants, fleurs séchées, souvenirs achetés ici ou là, livres abandonnés sitôt leur lecture terminée...

L'Art en marche


Bref, il nous restait du temps de libre et nous avons décidé de l'utiliser pour visiter le musée qui se trouve à deux cents mètres de la maison, à tout casser. Nous n'en avions pas eu le temps jusque là. C'est bien connu : c'est ce que nous avons sous la main qui nous échappe. Combien de Parisiens ont-ils visité la Tour Eiffel, par exemple, ou le musée Picasso ?

Celui-ci s'appelle le musée de l'Art en marche. Dans les locaux de cette ancienne usine (on peut en voir des photos à l'entrée), est installée une collection tout à fait intéressante d'œuvres de plus de cent artistes, du monde entier. Des artistes qui se veulent souvent hors des sentiers battus.

L'Art en marche


Je n'étais pas une fan d'Art brut, mais je vais régulièrement à la Halle Saint Pierre, à Montmartre, et visiter une petite galerie, rue d'Orsel, qui en propose. J'ai fini par découvrir que, parmi ces objets difformes et somme tout assez laids, il y avait de belles pépites. Aussi, c'est avec une curiosité infinie que je suis entrée dans les lieux.

L'Art en marche


Eh bien ce fut une belle visite. Le musée est accueillant. Tout le monde est le bienvenue, adultes et enfants. De nombreuses œuvres sont d'ailleurs disposées à hauteur des plus petits pour qu'ils puissent bien les voir, en faire le tour. C'est qu'en plus d'un musée, L'Art en marche est aussi une association qui organise des classes d'art, des ateliers destinés à des enfants et à leurs enseignants.

L'Art en marche


Nous nous sommes égayés dans les trois salles, Lou et Garance d'un côté, Léone et moi de l'autre. Je préfère garder à l'œil la plus jeune qui a encore tendance à vouloir toucher tout ce qu'elle voit. J'ai pris de très nombreuses photos (autorisées), de choses qui me plaisaient surtout. Malheureusement, je n'avais pris ni papier, ni crayon, je n'ai pu noter aucun des noms des artistes des œuvres photographiées. Et ce n'est pas malin. Il y avait notamment un ancien photographe animalier qui faisait des sculptures animalières tout à fait surprenantes et amusantes, un peintre très inspiré par le vaudou, un sculpteur sur bois qui m'a beaucoup fait penser à l'art de ma sœur parce qu'ils travaillent sur la même matière. Des Totems monumentaux, des tableaux en tout genre, des tabourets-personnes, un fauteuil roi et une chaise reine, bref, une kyrielle de choses amusantes et/ou jolies.

L'Art en marche


Et puis des panneaux que j'ai immédiatement adoré. Je me souviens que l'artiste était né au début du XXe siècle, qu'il était mort aussi. Mais en aucun cas de son nom et c'est bien dommage. Sur un support de bois (style porte d'armoire en pin), des personnage au masque énigmatique et dont les tenues sont constitués de tissus et d'objets de récupération. Je suis restée un moment à les observer, fascinées.

L'Art en marche


Dans la troisième salle, une exposition temporaire sur les Don Quichotte de............ (je mettrai le nom plus tard, quand il me sera revenu, car celui-là, je l'ai). En fer forgé, en osier, debout, assis, couchés, entiers ou découpés, les trois personnages principaux de Cervantes, Don Quighotte, Sancho Panza et Rocinante illustre le mythe de l'Homme de la Mancha de bien étrange et fascinante manière.

Si jamais vous passez par moulins et Vichy, arrêtez-vous entre les deux, à Lapalisse. Le chateau du sieur du même nom y est fort beau. Et ce petit musée mérite très largement le détour...



Si vous cliquez sur les photos, vous pourrez les voir en plus grand et surtout en voir d'autres. Je les posterai sur mon compte Flickr régulièrement...

Fatal error: Uncaught Error: Call to a member function updateGetPostParams() on null in /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/cache/cbtpl/63/7c/637c4fae9fc453bcae52cef7f0a9e9ba.php:604 Stack trace: #0 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/libs/clearbricks/template/class.template.php(252): include() #1 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/class.dc.template.php(227): template->getData('post.html') #2 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(133): dcTemplate->getData('post.html') #3 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(500): dcUrlHandlers::serveDocument('post.html') #4 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/libs/clearbricks/url.handler/class.url.handler.php(146): dcUrlHandlers::post('2007/08/01/785-...') #5 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(194): urlHandler->callHandler('post', '2007/08/01/785-.. in /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/cache/cbtpl/63/7c/637c4fae9fc453bcae52cef7f0a9e9ba.php on line 604