Comment je ne suis pas malade (sauf un peu de la tête)

En fait, je voulais intituler cette note : "Comment je n'ai pas attrapé le can*cer". Mais j'ai pensé que ce serait un peu raide pour les lecteurs non avertis qui arrivent chez moi via gogol parce qu'ils cherchent des information sur cette maladie. C'est d'ailleurs pour ne pas qu'ils tombent chez moi (et non parce que je trouve que c'est un gros mot) que j'ai mis un Astérix (je sais, cela ne s'écrit pas comme cela).

Parce que évidemment, je n'ai pas le can*cer. Enfin, aux dernières nouvelles. Mais comme de très nombreuses personnes, et bien que n'étant pas particulièrement hypocondriaque, je me suis fait un film. Cela faisait des mois que j'avais des douleurs sous les bras. Ce qui me rassurait un peu d'ailleurs, c'est que c'était sous les deux bras. C'était noueux. J'ai pensé ganglionnaire. J'en ai vaguement parlé à mon médecin, mais comme ça n'avait pas l'air de l'inquiéter, je n'ai pas insister. J'ai gardé ma petite angoisse pour moi.

Et puis, par acquis de conscience, avant de partir en vacances, j'y suis retournée, chez le médecin. Je ne pouvais plus me réveiller la nuit tendue, crispée, transpirante et angoissée parce que j'avais peur de mourir et que je me demandais comment mon mari et mes enfants allaient faire sans moi. Le film tournait au mauvais mélo.

Je me suis donc présentée chez ma toubib. Lui ai reparlé de mes douleurs. Elle a dû sentir la pointe d'angoisse dans ma voix car elle s'est penchée un peu plus sur le problème. Elle a commencé par me relocaliser les ganglions. J'avais tout de même 5 centimètres d'erreur. Déjà, c'était rassurant. Ensuite, elle a palpé la zone suivant le chemin de la douleur. Puis elle a appuyé sur un point, qui m'a fait sussauter de douleur.

C'est cette fichue vertèbre dorsale qui m'en fait voir de toutes les couleurs depuis des années qui se rappelait à mon souvenir. Elle avait trouvé le moyen de faire chier les nerfs et les muscles jusqu'à se qu'ils se mettent à s'énerver sous mon bras.

Soulagement. Le problème est loin d'être réglé, mais au moins, je savais ce que j'avais. Je suis sortie du cabinet presque en sautillant : tralalalalala, je ne suis pas malade, juste mal foutue.

Vous savez, ça n'a l'air de rien. Mais un certain nombre de personnes de mon entourage ont le can*cer. Fatalement, je me dis : « Ça ne peut pas être toujours les autres, il y a un bien un moment où je vais payer la facture. » C'est pour cela que je me fais autant de soucis alors que je ne suis pas d'un naturel hypocondriaque. Et ces petites nanas malades que je connais, je les trouve assez fantastiques. Parce que, outre les symptômes mêmes de la maladie, leur vie n'est vraiment pas simple. Il faudrait être à la hauteur de leur courage et de l'espoir qu'elles donnent aux autres.

Cela dit, à la rentrée, cette conne de vertèbre, je vais lui faire la peau.

Fatal error: Uncaught Error: Call to a member function updateGetPostParams() on null in /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/cache/cbtpl/63/7c/637c4fae9fc453bcae52cef7f0a9e9ba.php:604 Stack trace: #0 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/libs/clearbricks/template/class.template.php(252): include() #1 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/class.dc.template.php(227): template->getData('post.html') #2 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(133): dcTemplate->getData('post.html') #3 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(500): dcUrlHandlers::serveDocument('post.html') #4 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/libs/clearbricks/url.handler/class.url.handler.php(146): dcUrlHandlers::post('2007/07/12/773-...') #5 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(194): urlHandler->callHandler('post', '2007/07/12/773-.. in /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/cache/cbtpl/63/7c/637c4fae9fc453bcae52cef7f0a9e9ba.php on line 604