Lettre à la bande à Bonnaud en général et à M. Bonnaud en particulier

Chère bande à Bonnaud, cher monsieur Bonnaud,

Vous avez ensoleillé mes week-ends, mes vacances, les matinées dans le métro, mes promenades en vélo, mes voyages en train et quelques trop rares fois mes fins d'après-midi.

Voyez-vous, pendant l'heure de l'émission, je travaille et je ne suis évidemment pas payée pour vous écouter. Mais grâce à l'invention de la balado transmission, je n'ai raté aucune de vos émissions. Elles sont à ce point pertinentes que même un mois après, elles restent toujours aussi passionnantes, drôles, sévères, intelligentes. J'ai passé des journées entières à vous écouter, à rire avec vous, à réfléchir, à apprendre. Oui des journées entières quand j'avais trop de retard à rattrapper. Pendant mes vacances en avril, j'ai ratrappé deux mois en quelques jours. Et jamais, je n'ai eu le sentiment d'overdose. Bien au contraire, quand il n'y en a plus eu, j'ai été en manque. Ce soir, ça va être terrible, je le sens.

Vous m'avez ouvert de très nombreuses fenêtres culturelles, moi qui suis tellement prise par ma vie familiale, associative et professionnelle. Non seulement, vous avez su toucher mon intelligence mais aussi mon cœur.

Alors je vous le dit tout net chère bande à Bonnaud et cher M. Bonnaud, je vous aime d'amour et à la fin de la saison, je vais prendre le deuil. Et je pleurerai en écoutant encore et encore les podcasts de votre émission car, oui, je les ai tous gardés, sauvegardés, sur un disque dur externe ET sur des CD (au cas où). Vous voyez à quel point je suis fan.

J'espère que France Inter changera d'avis. Mais si tel n'est pas le cas, sachez que je serai toujours votre fidèle et dévouée auditrice. Même si pour cela il faut passer vers le privé et me fader les pubs (et croyez-moi, ce serait vraiment un sacrifice).

Bonne continuation, où quelle soit et une fois de plus, merci pour tout ce que vous m'avez fait découvrir et aimer cette année.

Votre très fidèle auditrice
Akynou

PS. La dernière a lieu aujourd'hui, merde, je ne peux pas y croire, une si belle émission. Les dirigeants de France Inter sont vraiment des pignoufs marchand de vin. A quoi sert donc le service public si ce n'est mettre entre les oreilles des auditeurs de belles émissions comme celle-ci. Rendez-vous à 16h30 sur les ondes de France Inter. Celle d'hier était vraiment top, avec l'équipe des Papous dans la tête. Une autre émission qui figure dans mes chouchoutes.

PS2. C'est plus fort que moi, je ne peux me retenir : fuck France Inter. Vous pouvez aller râler là. Ou signer la pétition pour essayer de sauver l'émission. Et allez signer aussi la pétition contre la suppression d'arrêt sur images.

Fatal error: Uncaught Error: Call to a member function updateGetPostParams() on null in /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/cache/cbtpl/63/7c/637c4fae9fc453bcae52cef7f0a9e9ba.php:604 Stack trace: #0 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/libs/clearbricks/template/class.template.php(252): include() #1 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/class.dc.template.php(227): template->getData('post.html') #2 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(133): dcTemplate->getData('post.html') #3 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(500): dcUrlHandlers::serveDocument('post.html') #4 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/libs/clearbricks/url.handler/class.url.handler.php(146): dcUrlHandlers::post('2007/06/28/766-...') #5 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(194): urlHandler->callHandler('post', '2007/06/28/766-.. in /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/cache/cbtpl/63/7c/637c4fae9fc453bcae52cef7f0a9e9ba.php on line 604