Au revoir maman !

Depuis décembre, Winnie, trois ans et demi, scolarisée à l'école maternelle Max Dormoy, à Paris dans le 18e arrondissement, a été séparée de sa mère expulsée vers Madagascar. Elle n'a même pas pu lui dire au revoir.

Cette histoire, qu'elle a entendue plusieurs fois, a inspiré à Léone, le dessin de cette affiche.

Au revoir maman !


Qu'on ne vienne pas me dire que ma fille est trop jeune pour faire de la politique. La politique, justement, c'est la vie de la cité. Et les enfants voient et comprennent bien des choses sur notre monde. Côtoyer des petits camarades qui vivent dans la peur de voir disparaître leurs parents est autrement plus traumatisant. Et je n'ose même pas imaginer ce qu'il adviendrait si un de ces gamins devait être expulsé avec ses parents, le traumatisme de ceux qui resteraient et qui verraient sa chaise vide les jours suivants, sans que nous, adultes, puissions leur donner une raison valable et juste pour cette disparition.

Léone a dessiné une seconde affiche, plus gaie celle-là. Ce sont des champions français. Parce que les champions de France, ils viennent de partout… Elle ne l'exprime pas tout à fait comme cela bien sûr, mais c'est ce qu'elle ressent. L'image positif du sport me fait plaisir, mais comme ajoute Lou finement, ils sont champions français parce qu'on les a laissé grandir ici.



Je voulais vous parler de ce film réalisé par des cinéaste français. Il est beau, il est fort, il est percutant. On peut commander le DVD sur le site Resf (ça leur fera un peu de sous). On peut aussi le télécharger en P2P. Il est dans ce cas demandé de laisser son ordi allumé un certain temps pour permettre la diffusion la plus large.
Nous avons appris avec bonheur qu'un certain nombre d'enfants qui ont participé ont été régularisés. Comme deux nouvelles familles de notre école. Quel soulagement pour nous et surtout pour eux. Il reste encore tant pour lesquels demain n'est qu'incertitude. Et pendant ce temps-là les rafles continuent comme le raconte le témoignage d'un membre de Resf :
« Ce soir mardi 13 a eu lieu deux rafles, d'abord à Stalingrad puis à La Chapelle. La même scénario à chaque fois, dans le métro et dans les cafés.
A Stalingrad, trois fourgons sont partis pleins.
A La Chapelle, situation tendue dès le départ. Nous sommes arrivés peu après une perquisition dans un café (le café a été vidé) et parallèlement on raflait, assisté par des contrôleurs RATP, devant le guichet du métro. Dès le premières protestations un peu vocales, la police a fait barrage, quelques-uns en robocop avec flashball etc. Le seul "incident" a eu lieu quand deux personnes habitant un bâtiment en face ont signalé leur désapprobation de notre protestation, le mari devenant un peu violent. La Police a intercédé en notre faveur, une fois n'est pas coutume...
Toujours est-il qu'il n'y avait qu'un seul fourgon parti avec des gens du café; j'ose croire que nous avons réussi, même peu nombreux, à les distraire de leur sombre besogne.
Ensuite direction le commissariat de la Goutte d'Or, où semble-t-il tout le monde a été améné.
Nous avons été gentiment renvoyé, un officier des RG refusant de nous recevoir.
Nous avons rencontré devant une femme habitant le 17e qui devait se marier la semaine prochaine avec une personne arrêté ce soir. Nous lui avons conseillé de voir si la Mairie du 17e, ayant déja "apprové" leur mariage, ne peut pas intervenir en sa faveur demain matin.


Plus que jamais, il faut tenir bon, protéger par tous les moyens ces enfants et leurs familles. Que raconterons-nous aux nôtres sinon ? Et si nous nous habituons à cette barbarie, que serons-nous capables d'accepter plus tard ?

En attendant, Garance, avec sa sagesse tranquille, dessine un soleil et écrit le mot Liberté. Qui a dit que les enfants ne comprennent pas ?



Les enfants dessinent pour les sans-papiers. Dessins de Garance, 8 ans et de Léone, 6 ans.

Fatal error: Uncaught Error: Call to a member function updateGetPostParams() on null in /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/cache/cbtpl/63/7c/637c4fae9fc453bcae52cef7f0a9e9ba.php:604 Stack trace: #0 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/libs/clearbricks/template/class.template.php(252): include() #1 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/class.dc.template.php(227): template->getData('post.html') #2 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(133): dcTemplate->getData('post.html') #3 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(500): dcUrlHandlers::serveDocument('post.html') #4 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/libs/clearbricks/url.handler/class.url.handler.php(146): dcUrlHandlers::post('2007/03/14/694-...') #5 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(194): urlHandler->callHandler('post', '2007/03/14/694-.. in /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/cache/cbtpl/63/7c/637c4fae9fc453bcae52cef7f0a9e9ba.php on line 604