Vacances virtuelles

Je me suis lancée dans une mécanique infernale. Des vacances virtuelles, totalement. Je suis en villégiature incognito (ou plutôt avec une personnalité d’emprunt) dans un hôtel situé à Houlgate. J’y côtoie de bien drôles de personnages. Certains sont très attachants, d’autres marrants. Je ne vous conseille pas de fréquenter la dernière catégorie. Corrosifs à tout le moins.


Je m’amuse comme une petite folle.

Le petit jeu, bien sûr, c’est de trouver qui est qui. Nous sommes une cinquantaine de participants et je j’avoue n’en connaître que deux. Et encore, parce qu’on me l’a dit… En fait, ce n’est pas le plus amusant. Ce qui est drôle, c’est de rebondir sur des interactions lancées par d’autres (mais dont nous sommes prévenus quand même). A nous d’inventer la suite de l’action, ses conséquences éventuelles. Certains vont très loin. Il y a déjà eu un meurtre !
Il y a même des interactions avec des non participants. Ainsi, un blogeur a pu assister à un concert de punk rock assez calamiteux et en a fait, chez lui, une critique tout à fait étonnante. Un gros morceau de bravoure vu le supplice infligé à nos virtuelles oreilles. Comme quoi, il suffit d’un peu d’imagination pour passer d’excellentes vacances. Aucun risque d’attraper des coups de soleil ni un cancer de la peau. Ou une vilaine MST en faisant l’amour dans une grotte (si si). Ni de prendre des kilos superflus en dégustant la cuisine de Mme Joséphine Malagar, un très grand chef. Jugez plutôt, un ministre est venu à l’hôtel déguster ses merveilles.

Mais qu’est-ce que cela prend comme temps ! Il faut tout lire, car tout ce petit monde, bien sûr, tient un blog et tout le monde lit celui des autres. Moi la première. N’est-ce pas le comble du chic que d’avoir un blog encore plus virtuel que le sien…
Evidemment, comme mes horaires ne sont pas élastiques, le temps que j’y passe, je ne peux pas le consacrer à racontar. Qui ne perd pourtant rien pour attendre…

Lou et Garance sont en colonies de vacances depuis dix jours et rentrent demain. Hier, j’ai passé l’après-midi dans leur chambre. J’ai jeté un nombre incroyable d’objets cassés, de détritus en tout genre, de résidus de tablettes de chocolat. Je leur dis qu’un jour, nous finirons par trouver des souris dans leur chambre. Ça ne les effraie pas plus que ça. Je devrais peut-être les menacer de trouver des cafards, ça serait sans doute plus efficace. Sauf pour Léone, qui adore les insectes et veut, chaque fois qu’elle en trouve un, le ramener à la maison. J’ai vidé tous leurs bacs à livres (elles en ont un nombre pas possible) et j’y ai retrouvé des choses étonnantes : des chaussettes sales, des bijoux, une culotte propre, des plumes d’oiseaux… J’ai trié, remis en place. Garance va avoir de quoi lire.
Il faudrait que j’en fasse autant avec mon bureau qui croule sous une tonne de papiers divers. Les filles ont en effet la coutume d’y déposer leurs trouvailles, leurs dessins, leurs objets à réparer. Plus mon propre bordel, c’est apocalyptique. Et ce n’est pas aujourd’hui que je vais pouvoir faire tout cela. Je suis au boulot. Pas de pont pour moi, ni même de jour férié quand il tombe un jeudi pour cause de bouclage. C’est le dur lot des gens de presse.

Bon, vous m’excuserez, mais j’ai une note à faire pour l’hôtel des blogeurs.

Fatal error: Uncaught Error: Call to a member function updateGetPostParams() on null in /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/cache/cbtpl/63/7c/637c4fae9fc453bcae52cef7f0a9e9ba.php:604 Stack trace: #0 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/libs/clearbricks/template/class.template.php(252): include() #1 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/class.dc.template.php(227): template->getData('post.html') #2 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(133): dcTemplate->getData('post.html') #3 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(500): dcUrlHandlers::serveDocument('post.html') #4 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/libs/clearbricks/url.handler/class.url.handler.php(146): dcUrlHandlers::post('2005/07/14/112-...') #5 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(194): urlHandler->callHandler('post', '2005/07/14/112-.. in /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/cache/cbtpl/63/7c/637c4fae9fc453bcae52cef7f0a9e9ba.php on line 604