L'histoire du vinaigrier

J'en parlais lors de ma note sur le 1er mai.
Laurence et Seashell m'ont offert, pour mon anniversaire, un magnifique vinaigrier qui trône pour le moment dans mon salon le temps que je lui trouve une mère (car j'ai bien l'intention de faire du vinaigre avec !).

IMG_1635p


Chose que je ne savais pas, ce vinaigrier a toute une histoire et mes deux amies l'ont acquis à leurs risques et périls. Voici les faits tels qu'il m'ont été raconté par Laurence.

Puisqu'Akynou (c'est moi, Racontars, c'est mon blog. Beaucoup de gens font l'erreur, alors j'en profite pour rectifier, cela dit ça ne me gène pas, NDLR) en parle dans son blog, il faut savoir que le vinaigrier qu'elle a eu en cadeau d'anniversaire, il a toute une histoire maintenant.
Tu pourras la raconter plus tard à tes petits enfants. Et leur dire : « Ecoutez comment mes copiNet ont bravé tous les dangers pour m'offrir ce magnifique objet grâce auquel vous mangez de si délicieuses salades ! »
Seashell et moi nous étions donné rendez vous dans la rue Fesh SANS LES ENFANTS, je ne vous dis même pas le bien que ça nous a fait d'être toutes les deux toutes seules.
Nous faisons fait une pause avant de commencer, parce quil ne faut quand tout de même pas oublier que nous sommes Corses toutes les deux. Nous nous reposons toujours avant, pendant et après l'effort (qui lui est très rare chez nous ...)
Le café s'éternise, parce que nous avons aussi un petit faim, et parce qu'une copine à Sheashell nous rejiont AVEC SES GOSSES !!! Nan ! je rigole. Ils étaient sympas. Parce qu'ils sont partis très vite :-))
Entre temps, la manif se déroule calmement dans la rue parallèle, on entend juste les slogans de temps en temps. Et puis au millieu de tout ça, il y a un mariage. Et à la sortie de l'église, les jeunes mariés se retrouvent nez à nez avec les manifestants. Il parrait qu'ils ont stoppé net et qu'ils les ont applaudis !

C'est y pas beau ?

Bref, au bout d'un (long) moment, nous nous disons que nous devrions peut être nous mettre en quête d'un cadeau pour Akynou, parce que c'est tout de même pour cette raison que nous sommes en ville toutes les deux !!!
Nous avons une très vague idée de ce que nous cherchons. En tout cas, nous savons ce que nous ne voulons pas, ça aide pour la recherche.
Nous arrivons au bout de la rue Fesh, c'est la que se trouve une boutique où il y a des trucs sympas. Sauf que cela commence à paniquer sec dans la rue au dessus. Et au croisement, on voit des gens arriver en courant.
Bon, comme nous sommes des habituées des manif, nous devinons (au bruit aussi ) qu'il y de la lacrymo la dessous. Et qu'est-ce qu'on voit pas ????? Les boutiques qui ferment les unes après les autres !
Ça pour aider à la panique, ça aide à la panique !!!
Si nous avions eu deux sous de jugeotes, nous serions rentrées chez nous. Mais non ! nous nous devions d'être braves, et d'accomplir notre mission. Coûte que coûte !
Fort heureusement, une boutique restait ouverte. La jeune dame – je crois – n'avait surtout pas envie de rester seule. Et fort heureusement, parce que c'est dans cette boutique que Seashell repère le vinaigrier.
La dame nous enferme dans le magasin. Nous sommes avec un autre couple, le monsieur a tenté de sortir, mais il est vite revenu en pleurant.
A voir cette fumée comme un brouillard dehors, cela me fait penser à une nouvelle de Stephen King où les gens sont enfermés dans un supermarché, avec une sorte de brouillard tueur dehors. brrrrrrrrrrr !
Mais je ne dis rien à Seashell, elle est déja terrorisée, je suis l'aînée, je dois la protéger.
Ce n'est pas le moment de lui raconter des histoires de Stephen King !
:-))))))))))))) Enfin bon. Nous effectuons notre achat, le couple finit par sortir. Nous, nous avons les yeux qui piquent car les gaz passent sous la porte vitrée. Nous voyons des gens courir dans la rue. Avec des masques prévus pour la chose, ou de fortune...
Nous n'avons pas du tout envie de sortir. Heureusement la vendeuse met trois heures à faire le paquet cadeau, la bonne dame !!!
Des touristes avec leur filles rentrent. Nous leur souhaitons la bienvenue en Corse ... Ça va avec le folklore ...
Dans la rue, maintnant, nous voyons des femmes courir avec leurs gosses dans les poussettes. Elles se couvrent le visage. Mais le gamin ? Qui lui couvre le visage ? Mais nous avons beaucoup d'imagination, nous nous disons que ce n'est peut être pas un gosse qui est dedans, mais autre chose ....
Bon, il est temps de rentrer. Enfin, déja, faut sortir de la boutique. Tout un rituel.... Dans la rue, j'ai les yeux qui piquent, la gorge qui brûle....
Mais on s'en fiche, on a notre cadeau !!!! Nous sommes les nouvelles héroïnes de la rue Fesh !
C'est un cadeau béni de nos larmes que nous t'avons offert, chère Akynou.


C'est pas de la belle amitié, ça ?


Fatal error: Uncaught Error: Call to a member function updateGetPostParams() on null in /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/cache/cbtpl/63/7c/637c4fae9fc453bcae52cef7f0a9e9ba.php:604 Stack trace: #0 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/libs/clearbricks/template/class.template.php(252): include() #1 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/class.dc.template.php(227): template->getData('post.html') #2 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(133): dcTemplate->getData('post.html') #3 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(500): dcUrlHandlers::serveDocument('post.html') #4 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/libs/clearbricks/url.handler/class.url.handler.php(146): dcUrlHandlers::post('2005/05/23/50-l...') #5 /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/inc/public/lib.urlhandlers.php(194): urlHandler->callHandler('post', '2005/05/23/50-l.. in /homepages/41/d225076743/htdocs/Les-racontars/dotclear/cache/cbtpl/63/7c/637c4fae9fc453bcae52cef7f0a9e9ba.php on line 604